AGIR à dom - Logo AGIweb

Vous êtes suivi par AGIR à dom et porteur d’une maladie respiratoire ou nutritionnelle ? Créez votre espace personnel et accédez à vos données de santé depuis un site web totalement sécurisé.

Prescripteurs, suivez les données de santé de vos patients et signez vos ordonnances en ligne !

50 ans
AGIR à dom - Logo AGIweb

Vous êtes suivi par AGIR à dom et porteur d’une maladie respiratoire ou nutritionnelle ? Créez votre espace personnel et accédez à vos données de santé depuis un site web totalement sécurisé.

Prescripteurs, suivez les données de santé de vos patients et signez vos ordonnances en ligne !

Mon traitement d’oxygénothérapie

L’oxygène étant un médicament, il est obligatoire d’avoir une ordonnance à jour. Les médecins traitants ou généralistes ne peuvent prescrire que pour 3 mois maximum. Au-delà, la législation impose à ce qu’un pneumologue* assure la suite du traitement.

*ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de l’hypertension artérielle pulmonaire ou un pédiatre ayant une expertise en insuffisance respiratoire chronique de l’enfant

Votre médecin traitant peut prescrire de l’oxygène, pour 3 mois maximum.
Il ne peut prescrire que de l’oxygène à partir d’un extracteur fixe.

Au-delà de 3 mois, la législation impose à ce qu’un pneumologue* assure la suite du traitement.

*ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de l’hypertension artérielle pulmonaire ou un pédiatre ayant une expertise en insuffisance respiratoire chronique de l’enfant.

Non, votre médecin traitant ne peut pas renouveler votre traitement d’oxygène au-delà de 3 mois. Il faut que vous consultiez un pneumologue*.

*ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de l’hypertension artérielle pulmonaire ou un pédiatre ayant une expertise en insuffisance respiratoire chronique de l’enfant

Au-delà de 3 mois de traitement sous oxygène, la loi demande à ce que seuls les pneumologues puissent continuer à prescrire. Votre pneumologue vous fera passer des tests complémentaires, appelés gaz du sang, pour établir si vous êtes éligibles à la poursuite de l’oxygénothérapie.

Votre pneumologue pourra également vous prescrire des appareils de déambulation si nécessaire, pour que vous puissiez vous oxygéner lors de vos déplacements du quotidien.

Selon la réglementation, seuls les médecins neurologues, ORL ou les médecins d’un centre de la douleur peuvent prescrire l’oxygène pour les crises d’AVF (Algie Vasculaire de la Face).

Les médecins urgentistes, le SAMU, les médecins de garde ou les médecins traitants ne peuvent pas prescrire ce type d’oxygène.

Une ordonnance d’oxygène prescrite par un médecin généraliste est de 3 mois maximum.

Celle d’un pneumologue est de 3 mois dans un premier temps, et seulement ensuite pour 1 an.

Les ordonnances des médecins neurologues, ORL ou d’un centre de la douleur pour les crises d’Algie Vasculaire de la Face sont de 6 mois maximum.

Votre pneumologue vous prescrira l’appareil le plus adapté à votre pathologie, à votre périmètre de marche et à vos activités du quotidien.

Mon matériel d’oxygénothérapie

Si vous êtes suivi par pneumologue*, vous êtes éligibles à un remboursement forfaitaire d’électricité. Le montant de ce remboursement est fixé par la sécurité sociale.

SI vous êtes suivi par un médecin généraliste, donc avec une ordonnance de 3 mois maximum, vous ne pouvez pas percevoir le remboursement forfaitaire d’électricité.

*ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose ou un médecin d’un centre de ressources et de compétences de l’hypertension artérielle pulmonaire ou un pédiatre ayant une expertise en insuffisance respiratoire chronique de l’enfant

Une participation forfaitaire de l’électricité est fixée par la sécurité sociale. C’est une participation forfaitaire à l’usage du concentrateur. Cette participation est payée par Agir à dom, tous les 3 mois, par virement bancaire.

Cela dépend du débit prescrit. S’il est inférieur à 5L/min, seules les lunettes à oxygène conviendront. En effet, l’usage du masque à des débits trop bas risque de faire augmenter le taux de CO2 dans le sang et d’avoir des effets néfastes sur votre santé.

Au-delà de 5 L/min, les masques peuvent être utilisés.

Non, le matériel d’oxygénothérapie va dépendre de votre pathologie, de votre débit, de vos activités quotidiennes. Votre pneumologue, en lien avec les équipes d’Agir à dom , déterminera le matériel le plus adapté à vos besoins.

Oui mais je dois m’’assurer que mon véhicule possède bien la prise de 12V (parfois dans le coffre, ou inexistante sur certains modèles très récents).

Anticiper mon départ en vacances sous oxygénothérapie

Pour une organisation optimale, veuillez nous contacter au minimum :
– 21 jours avant votre départ, pour un séjour en France
– 1 mois avant votre départ, pour les DOM-TOM ou à l’étranger :

Cette anticipation nous permettra de :

  • Vérifier la disponibilité de votre matériel sur votre lieu de vacances.
  • Organiser la livraison et l’installation de votre matériel si nécessaire.
  • Anticiper d’éventuels besoins spécifiques en fonction de votre destination.

Les weekends et jours fériés relèvent d’une astreinte strictement limitée aux situations d’urgence. A ce titre, AGIR à dom ne garantit aucun déplacement d’installation sur votre lieu de villégiature durant les weekends et jours fériés.

Il est possible d’emporter votre extracteur fixe dans votre véhicule, à condition de bien l’arrimer et de le laisser à la verticale (Ne pas le coucher).

En fonction de vos besoins et de votre éligibilité basée sur les critères ci-dessous, AGIR à dom peut vous prêter un appareil de déambulation.

Les critères d’éligibilités sont liés à :

  • votre prescription,
  • votre médecin spécialiste (hors généraliste),
  • votre forfait de prise en charge par la sécurité sociale,
  • la technologie des appareils existants sur le marché,
  • nos stocks d’appareils disponibles.

ATTENTION une caution vous sera demandée pour tout prêt de matériel. 

Il n’est pas possible d’emporter certains matériels d’oxygénothérapie en avion : extracteurs fixes, bouteilles de gazeux, compagnon d’oxygène liquide sont interdits dans les avions.

Seuls certains appareils appelés extracteurs portables ou transportables sont homologués pour prendre l’avion.

Cependant, la compagnie aérienne et le commandant de bord restent les seuls valideurs de l’acceptation de ces appareils sur le vol.

Renseignez vous bien avant de prendre votre billet sur l’acceptabilité et les documents exigés selon les conditions de chaque compagnie.

Les étapes à respecter pour préparer votre voyage :

Dès que possible : imaginer son voyage

  • Vérifier la validité de mon ordonnance, qui doit couvrir toute la durée de mon séjour
  • Vérifier que la compagnie de transport accepte la présence de dispositifs d’oxygénothérapie, et sous quelles conditions: quels documents, quel volume, quel autorisation, …
  • Si vous êtes concernés: assurez vous de pouvoir recharger les batteries de vos appareils
  • Respecter le délai de prévenance d’Agir à dom d’un mois minimum avant votre départ

Quelques mois avant : préparer son voyage

  • Si Agir à dom connait des prestataires sur place, nous vous transmettrons leurs coordonnées. A vous de vous mettre en relation avec eux pour établir un devis sur le matériel disponible et leur tarif.
  • Les frais de santé ne sont pas pris en charge ni par l’Assurance Maladie, ni par Agir à dom. Agir à dom continue d’assurer une prise en charge à hauteur de votre tarif conventionné de la sécurité sociale d’oxygénothérapie.
    Au-delà, les frais sont à votre charge.
  • A l’étranger, Agir à dom ne peut pas intervenir sur votre appareil d’oxygénothérapie ou assurer son remplacement.

Minimum 15 jours avant votre départ

  • Dès que possible et 15 jours minimum avant le départ: transmettez nous le devis du prestataire à l’étranger.
    Nous vous ferons parvenir un engagement de paiement sur le restant à votre charge.
  • A réception de votre engagement de paiement, une facture vous sera envoyée; ainsi qu’un contrat de voyage.
  • Au paiement de la facture et à réception du contrat signé, nous vous transmettrons le certificat de douane.
  • En cas de prêt de matériel, et selon votre éligibilité, une caution vous sera demandée.
haut