F.A.Q

 LE TRAITEMENT PAR PPC

Que faire en cas d’effets indésirables liés au traitement par PPC ?

OBSERVATIONS CAUSES PROBABLES SOLUTIONS / RÉPONSES

Nez ou gorge desséché, irrité

Picotements, saignements

  •  L’air est trop sec
  • Humidifier l’air de la pièce à l’aide d’un humidificateur d’ambiance.
  • Demander un humidificateur adaptable à l’appareil.

Nez qui coule (rhume, rhinite, réaction allergique) et/ou éternuements

  • Réaction au débit d’air et à la pression
  • Réaction allergique
  • Humidifier l’air par le biais d’un humidificateur adaptable à l’appareil en contactant AGIR à dom – Home air.
  • Contacter votre médecin traitant pour la prescription d’un traitement oral ou local.

 Sécheresse ou irritation oculaire (conjonctivite)

  • Fuite d’air autour du masque
  • Repositionner le masque et/ou revoir le réglage du harnais.
  • Eviter l’application de crème sur le visage avant de placer le masque.
  • Adapter le modèle de masque.

Gêne due à une sensation de pression trop élevée

  • Pression exercée par l’appareil
  • L’adaptation à votre traitement peut prendre du temps.
  • Se détendre, respirer lentement par le nez.
  • Utiliser la rampe de montée en pression au démarrage de l’appareil. Contacter AGIR à dom – Home air si vous ne connaissez pas cette fonctionnalité.

Gêne lors de l’expiration au-delà des 15 premiers jours

  • L’air, envoyé en continu par l’appareil, provoque une résistance à l’expiration
  • Ajuster la pression de traitement en contactant votre prescripteur ou AGIR à dom – Home air.

 Nez froid

  • La température de la pièce est trop basse
  • Dormir les fenêtres fermées (température idéale de la pièce 19°/20°C)
  • Placer le tuyau sous les couvertures pour réduire la perte de chaleur.

 Aérophagie, ballonnements

  • Pression exercée par l’appareil
  • Mauvaise position pour dormir
  • Dormir sur le côté droit.
  • Prendre des comprimés à base de charbon actif (vendus en pharmacie).
  • En parler à votre médecin traitant, peut-être y a-t-il un autre trouble à traiter ?
  • Modifier le mode de pression.

 Fuite d’air par la bouche

  • Ouverture buccale non maîtrisée durant le sommeil
  • Position pour dormir
  • Nez bouché, congestionné
  • Utiliser une mentonnière (à demander à AGIR à dom – Home air).
  • Dormir sur le dos.
  • Adapter un nouveau modèle de masque.

Apparition de maux de tête

  • Le harnais est trop serré
  • Le masque est trop serré
  • Revoir les réglages du masque et du harnais (alléger les points d’appui).
  • Adapter un nouveau modèle de masque.

Apparition de douleurs dans la poitrine

  • Contacter AGIR à dom – Home air et/ou votre médecin traitant.

Douleurs dentaires

Inflammation des gencives

  • Le masque est trop serré
  • Problèmes dentaires exacerbés par l’appui du masque
  • Revoir les réglages du masque (alléger les points d’appui).
  • Consulter un dentiste.
  • Adapter un modèle de masque.

 Rougeur ou douleur de la peau en contact avec le masque

  • Le harnais du masque est trop serré
  • La taille du masque est inadaptée
  • Humidité sous le masque
  • Réaction allergique aux composants du   masque
  • Régler le harnais.
  • Changer de modèle d’interface.
  • Nettoyer quotidiennement le masque à l’eau savonneuse, bien rincer et sécher.

 Plaie ou ulcération au niveau des points d’appuis

 En cas de plaie superficielle :

  • Nettoyer et désinfecter la peau.
  • Protéger la peau avec un pansement hydro-colloïde fourni par AGIR à dom – Home air.

 En cas d’ulcération (crevasse, escarre) :

  • Consulter votre médecin traitant pour la prescription d’un traitement adapté.
  • Changer de modèle de masque : appuis différents.
  • Interrompre le traitement quelques jours si nécessaire afin de faciliter la cicatrisation.

 Réapparition des symptômes du SAOS

  • L’appareil est déréglé ou ne fonctionne pas correctement.
  • La pression n’est plus efficace (ex. si prise de poids du patient ou modification des conditions physiques du patient)
  • Vérifier le réglage et le bon fonctionnement de l’appareil.
  • Contacter le médecin prescripteur pour ré-évaluer les besoins en pression (nouvel enregistrement poly(somno)graphique et/ou re-titration en cours de traitement

 

Que faire en cas de problèmes techniques liés au traitement par PPC ?

OBSERVATIONS CAUSES PROBABLES SOLUTIONS / RÉPONSES
L’appareil débite de l’air trop chaud
  • Le filtre d’entrée d’air est sale
  • L’entrée d’air est bouchée
  • La température de la pièce est trop élevée
  • Le thermostat de l’humidificateur est trop élevé
  • Nettoyer ou remplacer le filtre.
  • Dégager l’entrée d’air de l’appareil.
  • Baisser le chauffage.
  • S’assurer que l’appareil est éloigné de toute source de chaleur.
  • Sortir le tuyau d’en dessous des couvertures.
  • Baisser le niveau de chauffe de l’humidificateur

Condensation importante dans le tuyau et jusqu’au masque

  • Écart de température trop important entre la pièce et le niveau de chauffe de l’humidificateur
  • Réservoir de l’humidificateur trop rempli
  • Dormir avec les fenêtres fermées ou chauffer la chambre (19°C).
  • Baisser le niveau de chauffe de l’humidificateur.
  • Positionner l’humidificateur plus bas que l’appareil ou positionner l’ensemble [appareil + humidificateur intégré] plus bas que vous.
  • Faire sécher votre tuyau ou adapter un tuyau sec.
  • Respecter le niveau maximum.

Appareil trop bruyant

  • Mauvais positionnement de l’appareil et/ou sensibilité au bruit
  • Masque mal positionné (fuites entraînant un emballement de la turbine)
  • Appareil défectueux
  • Poser l’appareil plus bas que le niveau de votre tête.
  • Vérifier le positionnement du masque sur votre visage pour limiter les fuites.
  • Contacter AGIR à dom – Home air pour changer d’appareil.

Présence de dépôt de calcaire dans la cuve de l’humidificateur

  • Eau utilisée trop minéralisée
  • Nettoyage/utilisation de la cuve de l’humidificateur non conforme
  • Détartrer la cuve de l’humidificateur avec du vinaigre blanc, bien rincer ensuite.
  • Vérifier les consignes liées à l’utilisation de l’humidificateur.

 

 

CONSIGNES DE SÉCURITÉ GÉNÉRALES

____ Les appareils fournis sont principalement prévus pour fonctionner au domicile et ne doivent pas être placés en fonctionnement continu en extérieur ou en exposition aux intempéries.
Ne pas démonter les appareils, des risques de choc électrique existent même lorsque l’appareil est débranché de l’alimentation secteur. En cas de dysfonctionnement, contacter AGIR à dom. pour que le service technique compétent intervienne.
Les appareils fournis sont prévus pour fonctionner sur une alimentation électrique secteur 220 V 50 Hz (courant fourni en France par EDF). D’autres types d’alimentation sont possibles sur certains appareils (voyage, utilisation en voiture…). Consulter AGIR à dom.
Certains appareils peuvent fonctionner sur batteries pour vous procurer une autonomie plus importante (déplacement, voyage). Ces autonomies sont variables (fonction du type d’appareil), le temps de charge minimal pour une autonomie maximum est de 5 à 8 heures. Consulter AGIR à dom. pour information.
Des adaptations sont possibles pour le fonctionnement de certains appareils sur fauteuil ou pour les personnes à mobilité réduite. Consulter AGIR à dom.
Aucun appareil fourni par AGIR à dom. n’est prévu pour un accompagnement lors de la baignade ou de la toilette. Une immersion dans l’eau peut entraîner un dysfonctionnement grave de l’appareillage et un risque de choc électrique pour l’utilisateur ou son entourage.
L’utilisateur est responsable de la propreté et du nettoyage régulier de la coque externe de l’appareil. Le nettoyage régulier de certains filtres et l’hygiène générale relative à l’appareil et au consommable (masque, etc.) qui lui est connecté conditionnent la réussite de votre traitement.
Pour les appareils fonctionnant en connexion avec un humidificateur : il est IMPORTANT de veiller à ne pas provoquer de retour d’eau de la cuve de l’humidificateur vers l’appareil (sous peine de détérioration définitive de l’appareil). De ce fait, s’assurer que la cuve soit vide lors du transport de l’appareil.

 

L’ACCOMPAGNEMENT AGIR A DOM

 { SÉCURITÉ SOCIALE }

 AGIR à dom. se charge des démarches. La prise en charge est assurée à 60 % par la sécurité sociale et complétée en fonction de votre mutuelle.   Cependant le renouvellement de l’ordonnance dépend de l’utilisation de la PPC.

 

 { HOSPITALISATION }

 En cas d’hospitalisation ou de chirurgie, il est important de dire au médecin qui vous prend en charge que vous avez un Syndrome d’Apnées Obstructives   du Sommeil. Emportez votre appareil de PPC, le traitement doit être poursuivi, même en cas d’hospitalisation, sauf avis médical contraire.

 

 { VOYAGE }

 Avant un départ en vacances, il est préférable de nous prévenir pour plusieurs raisons. Selon la destination de votre voyage vous pourrez avoir besoin d’un .certificat pour la douane et/ou d’un branchement allume-cigare.
.En cas de problèmes avec l’appareil de PPC, AGIR à dom. peut se mettre en contact avec des prestataires plus proches de vous.
.En avion, il est impératif de garder la PPC en cabine, afin de vous assurer un traitement efficace
.(risque de déprogrammation et/ou de manipulation brusque en soute).

 

  { ASSISTANTE SOCIALE }

 Une assistante sociale est à l’écoute de votre demande, vous informe, vous épaule dans vos démarches ou vous oriente vers les travailleurs sociaux   compétents, au plus proche de votre domicile

 

 

© AGIR à dom. 2018 - Toujours plus proche de vous